Rencontre avec Benjamin Lahache

Le Trésorier de 100% Asnières nous fait part de son engagement et de ses convictions

Benjamin Lahache, trésorier de 100% Asnières, Attaché d’administration, Docteur en littérature moderne (Paris-Sorbonne)

Le Trésorier de 100% Asnières nous fait part de son engagement et de ses convictions.

100% Asnières : Bonjour. Vous êtes Trésorier de 100% Asnières. Pourquoi avez-vous choisi de vous engager maintenant ?

Benjamin Lahache : C’est une conviction qui s’est imposée comme une évidence pour moi en marchant dans les rues d’Asnières. Et j’ai donc souhaité m’engager pour de multiples raisons mais la principale c’est qu’avant tout je souhaite contribuer à la vie locale, ne pas être un « pantin » qui ne cesse de se plaindre de tout ce qui ne va pas sans possibilité de changer les choses. J’ai envie d’être acteur de l’environnement dans lequel j’habite et pas seulement soumis aux décisions des politiques que je n’ai pas choisis. C’est un moyen d’apporter ma contribution à l’amélioration de la ville mais également le quotidien de mes concitoyens, de mes voisins.

Le choix d’un parti local pour améliorer le quotidien

100% Asnières : Mais pourquoi avoir choisi un parti politique local ?

Benjamin Lahache : Tout simplement parce que c’est le meilleur moyen de voir une application concrète et rapide des politiques. Un exemple : si vous annoncez en Conseil municipal que la moitié des caméras de vidéo-protection à Asnières est en panne, vous aurez très rapidement une nette augmentation des nuisances. Il s’agit de l’exemple type à ne pas suivre, et c’est ce qu’a malheureusement fait l’actuelle majorité à la mairie d’Asnières. En matière de sécurité, la décision de recruter des policiers municipaux supplémentaires et de bien les doter en moyens permet toujours de répondre efficacement à la recrudescence de la violence dans un territoire. Les effets d’une telle décision seront très rapides.

Il en est de même pour la création de places en crèches, qui impactent directement la vie des familles asniéroises, l’entretien de la voirie, des parcs et jardins. Par exemple il est de plus en plus difficile de trouver un parc propre pour se promener tout simplement parce que la municipalité a eu beaucoup de difficultés à réaliser un marché public de nettoyage et d’entretien, etc. Par ailleurs la politique locale vous permet d’être en contact direct avec vos concitoyens et leurs préoccupations.

Un trésorier garant de l’honnêteté intellectuelle et financière

100% Asnières : Trésorier, pourquoi avoir choisi cette responsabilité ?

Benjamin Lahache : Adhérer à un Mouvement politique procède du même principe qu’adhérer à une association caritative : vous n’adhérez que si vous avez une confiance absolue dans l’utilisation qui sera faite de votre argent. C’est pour cette raison que je souhaite que notre mouvement local soit le plus transparent possible. Je précise « possible » car il y a tout de même des éléments que nous ne pourrons rendre publics sans risquer d’interférer dans la vie privée des gens. En revanche nous avons eu l’agrément de la CNCCFP qui contrôlera périodiquement nos comptes. Nos membres nous rejoignent parce qu’ils adhèrent (et c’est là que le mot adhésion prend son sens) à notre projet qui repose sur l’honnêteté, qu’elle soit intellectuelle ou financière. Ça me plaît bien d’être garant de cette honnêteté et ça correspond clairement à mes valeurs de démocrate chrétien.

100% Asnières : Démocrate chrétien dites-vous ? Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Benjamin Lahache : Une société diversifiée, une économie au service des femmes et des hommes et pas une économie au service de l’argent ; des valeurs chrétiennes : amour, partage, écoute, respect… C’est un peu tout ça à la fois. Je crois qu’il faut porter les valeurs que l’on a en soi. De mon point de vue la dimension spirituelle ne doit jamais être négligée. Enfin je considère que chacun doit pouvoir être impliqué et participer à la gestion et aux bénéfices de sa ville, de son entreprise, de son pays.

Un engagement pour la vie de la cité

100% Asnières : Pensez-vous donc qu’il est possible de « changer les choses » ?

Benjamin Lahache : Oui j’en suis convaincu ! Et les changer dans le bon sens bien sûr ! En revanche cela demande beaucoup d’efforts et de participation. Vous savez, une société n’est pas un ensemble homogène auquel on décide de donner la forme que l’on souhaite. La société change lorsqu’elle désire le faire et elle n’a besoin que d’une chose : des femmes et des hommes capables de lui proposer un ou plusieurs chemins qu’elle prendra, ou pas. Mais il faut aussi que nos concitoyens prennent conscience que sans l’investissement de chacun, sans la préoccupation du « mieux vivre ensemble », les politiques n’ont aucun pouvoir dans une démocratie. L’effort d’une progression sociale doit avant tout être individuel pour voir une généralisation de l’amélioration. Chaque vote, chaque geste compte : un vote aux municipales, par exemple, vous engage pour 6 ans. Vous ne pourrez jamais revenir sur votre choix, il vous faudra attendre les prochaines échéances.

100% Asnières : Finalement, que diriez-vous aux Asniérois(es) qui vous rencontrent et vous interrogent sur ce nouveau Mouvement ?

Benjamin Lahache : Tout simplement que 100% Asnières est une chance pour eux de faire entendre leur voix et de participer activement à la vie de la cité pour qu’elle leur ressemble, et pas pour la subir. Il n’y pas que des fatalités : le pire n’est jamais certain.

100% Asnières