Asnières : nouveaux actes de violence

Peu à peu, Asnières sombre dans une délinquance profonde, lourde et répétitive.

« Un chauffeur de bus frappé pour avoir klaxonné », Le Parisien, 4 août 2011

Cette fois, c’est au tour d’agents RATP d’avoir été violemment agressés dans notre ville. Nous avons évidemment une pensée amicale pour eux. Et le même constat s’impose, comme à chaque fois : le nouveau maire n’est vraiment pas à la hauteur.

Le journal Le Parisien nous indique que face à cela, monsieur Pietrasanta « s’agace ». Voilà qui va certainement faire très peur aux délinquants…  En attendant, la politique laxiste de monsieur Pietrasanta laisse chaque jour un peu plus s’installer la gangrène de la délinquance dans notre ville. Quel gâchis !

100% Asnières